9. L’EPOPEE DE GILGAMESH

Conte librement adapté d’après les fragments épars des diverses traditions

« De tout ce que je possédais, je chargeai mon navire, et ainsi de ma famille et de ma belle-famille, des espèces animales. (…) quand la pluie annoncée par le dieu se mit à choir et que le temps parut des plus effrayants, je montai dans mon vaisseau et en fermai la porte. (…) Un jour entier, la tempête se déchaîna et un raz-de-marée balaya les humains. »

Non, ceci n’est pas un extrait du récit biblique du Déluge : il s’agit de L’Epopée de Gilgamesh, un récit mésopotamien bien antérieur, auquel Juifs et Chrétiens ont emprunté nombre d’épisodes ou de thèmes.  Et l’on sursautera encore en découvrant un Jardin merveilleux, une plante de jouvence ou certain Serpent…

La narration fait la part belle au voyage et à l’aventure, mais, au-delà, il y a la quête du bonheur et de l’immortalité, des interrogations sur le sens de la vie, l’émergence d’une conscience, de soi et de l’autre.

Quant aux personnages, quel devenir ! Car Gilgamesh, assurément, « deux tiers divin et un tiers humain », est l’ancêtre et le modèle de tous les super-héros, d’Hercule à… Superman ou Dragon Ball. Et Enkidou, son frère de cœur et de combats, n’est-il pas, avant Tarzan et autres Mowgli, le prototype de l’enfant élevé par des animaux et qui devient leur roi ?

Pour adapter la première épopée de l’Histoire, Philippe Remy a conjugué sérieux et créativité, se fondant sur les fragments des diverses traditions et les commentaires des spécialistes, mais osant privilégier la cohérence interne et la littérature. Au final, soutenu par les belles illustrations de Nikolas List, il nous livre un récit captivant et lyrique, accessible à tous, un roman d’initiation à l’humanité, qui nous parle encore par-delà les millénaires, nous rendant si attachants ces Mésopotamiens méconnus.

Vu par les médias :

(…) Philippe Remy apprivoise le mythe avec un regard bien à lui. Le roman, superbement illustré par Nikolas List et agrémenté d’un lexique, donne à connaître la fameuse épopée. Nourrie de dialogues et sertie de lyrisme, celle-ci lance les lecteurs sur les traces de personnages fondateurs. Plus loin que les pages, le conte initiatique touche aux grandes questions existentielles.

(Françoise Lison-Leroy, Le Courrier de l’Escaut, 12/11/07).

 (…) Philippe Remy s’est donné pour utile mission de fournir une version limpide, à la fois fidèle et littéraire, de la plus ancienne épopée connue (…) récit tout empreint de poésie épique (…) annexes éclairantes sur ce pays de Mésopotamie (…) et sur l’épopée elle-même (…). Illustrations en parfaite harmonie (…).

(Ghislain Cotton, Le Carnet et les Instants, n° 150, février/mars 08).

(…) une transposition moderne de l’épopée (…) mettant en valeur les épisodes les plus émouvants et les plus profonds. (…) un style poétique et vif, apte à toucher le lecteur d’aujourd’hui (…).

(Laure-Elisabeth Lorent, Indications, n° 2 de la 65e année, mars/avril 08).

Notons :

une présentation du livre et une interview de l’auteur à la radio dans la très belle émission Et Dieu dans tout ça ? de Jean-Pol Hecq (RTBF1)

une mise en vitrine du livre lors de l’exposition fort médiatisée De Zénobie à Gilgamesh au Cinquantenaire, le musée d’histoire de Bruxelles.

une présentation publique du livre lors du Pré-Fiestival de l’éditeur Maesltröm, au théâtre Océan Nord, à Bruxelles, le 20/10/07.

Ci-dessous, notre Gilga à proximité du grand Khalil Gibran. Emouvant ! Merci, David, Nadia et Simonetta !

Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. anissa

     /  janvier 25, 2012

    lol

    Réponse
  2. C’est un très beau livre, essentiel. La sobriété de l’écriture est une clé qui explique la force des évocations. Gilgamesh nous remonte du fond des temps et se déploie dans notre imaginaire sans être prisonnier des chaînes d’une langue particulière. Le style de l’auteur s’affirme tout en s’effaçant devant son sujet.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :