18. LA DAME BLANCHE (conte fantastique)

Présentation du livre et de l’auteur, moyen de l’acquérir (le livre, pas l’auteur) en ligne via le site des éditions LAMIROY : https://lamiroy.net/products/la-dame-blanche-c-17 La version papier (34 pages) est à 5 eur et la version numérique à 2 eur.

A noter ! Maxime LAMIROY, notre directeur de collection, fils du directeur Éric Lamiroy, vient d’être sacré « éditeur bruxellois de l’année » (Manneken Prix 2022), succédant au monument Christian LUTZ (Le Cri puis Samsa), l’éditeur de 5 de mes ouvrages… et du 19e (en mars 2023).

Le pitch ?

Été 1946. Josef Bragard, enrôlé de force dans la Wehrmacht et rescapé du Front de l’Est, rejoint les ruines isolées du château de Reinhardstein, à proximité de Malmedy. Le notaire Schmald, un héros de la résistance, a organisé des retrouvailles discrètes avec son frère Paul, réfugié aux Pays-Bas. La nuit tombe, une nuit de pleine lune et de malaise, car Josef possède des informations tragiques. De malaise et d’horreur, car la complexité de la région germanophile belge va déferler, se faufilant entre suspense, thriller et fantastique. Au matin, plusieurs destins auront basculé.

Sorties du livre

. TOURNAI LA PAGE, samedi 11 février. Dédicaces sur les stands de la librairie CHANTELIVRE, entre 12h30 et 13h, du Cercle de la ROTONDE entre 13h et 14h.

. Baptême lors du Vendredi noir de l’éditeur, le 25 novembre. 3 nouveaux crépuscules paraissent en même temps. Offre : 3 pour le prix de 2 en cliquant sur : https://lamiroy.net/collections/vitrine/products/3-crepuscules-vendredi-noir

  1. Christian Joosten : Le marin
  2. Philippe Remy-Wilkin : La dame blanche
  3. Roland Bé : Miroirs 

On en parle dans les médias…

CRITIQUES LIBRES, Denis BILLAMBOZ, 30/12/22. Extraits : « Philippe Remy-Wilkin passe du noir au blanc après avoir publié un roman noir, Les sœurs noires, il propose chez Lamiroy, dans la collection Crépuscule, une histoire toute aussi noire intitulée cette fois La dame blanche (…) Cette nouvelle évoque les règlements de comptes, les purges aveugles, les éliminations opportunes pour certains, toutes les exactions commises trop souvent par ceux qui ont attendu le dernier moment pour être sûrs de rejoindre le bon camp, celui des vainqueurs. Il pose aussi le problème des territoires frontaliers ballotés entre deux nations toujours concurrentes dont les populations sont les premières victimes de tous les conflits les opposant. (…) La marge est parfois si mince entre les bourreaux et leurs victimes que Josef s’interroge, après son passage sur le front de l’Est dont il s’est évadé miraculeusement : « Il y a déjà eu tant et tant de malheurs dans notre communauté…. L’heure de la réconciliation est-elle venue ? ». Cette histoire mythologie et fantastique mais tellement réelle apporte les premiers éléments de réponse à cette brûlante question. » Artcile complet, voir : https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/64455

MES IMPRESSIONS DE LECTURE, Denis BILLAMBOZ. 30/12/22. Voir : http://mesimpressionsdelecture.unblog.fr/2022/12/30/la-dame-blanche-philippe-remy-wilkin/

LES INTERVIEWS D’ERIC COOPER, podcast de 33’41 »( dont 1’30 » d’introduction) : https://soundcloud.com/radio-eric-cooper/podcastles-surs-noiresle-nouveau-roman-de-lecrivain-philippe-remy-wilkin

LE CARNET ET LES INSTANTS, Michel TORREKENS, le 2/12/ 22 . Extraits :  » Petit clin d’œil final : alors que Philippe Remy-Wilkin publie Les sœurs noires, son dix-septième ouvrage, sort quasi simultanément aux éditions Lamiroy, dans leur collection « Crépuscule », pendant noir des « Opuscules », son dix-huitième. Il l’a intitulé La dame blanche et ce conte fantastique raconte la destinée de Josef Bragard, enrôlé de force dans la Wehrmacht et rescapé du front de l’Est. Il revient en Belgique dans les ruines du château de Reinhardstein, près de Malmedy où un héros de la résistance organise des retrouvailles discrètes avec son frère Paul, réfugié aux Pays-Bas. À nouveau, ce goût pour l’Histoire et ses histoires complexes, tendues, propices à des récits haletants. » Voir l’article complet (consacré à mon livre précédent): https://le-carnet-et-les-instants.net/2022/12/02/remy-wilkin-les-soeurs-noires/

L’avis des lecteurs…

Jean-Pierre LEGRAND (juriste, médiateur) : « Ma mère (…) vient de lire La dame blanche. Commentaire: « Mais ça ferait un excellent roman ! » Elle a adoré. Cela lui a rappelé l’Ecole normale où une de ses condisciples était originaire des « cantons rédimés ». Son père avait passé toute la seconde guerre caché de peur d’être enrôlé et envoyé sur le front de l’Est. »

Marie-Clotide ROOSE (poétesse, animatrice littéraire) : « Ce court récit a été vraiment bien apprécié ; tu as l’art de créer des surprises pour tes lecteurs. »

Julien-Paul REMY (auteur, médiateur, enseignant), relisant comme coach littéraire avant la parution : « Après Lumière dans les ténèbres, Les soeurs noires et La dame blanche ! Voilà une oeuvre bien manichéenne ! Ahahah ! Non, un texte très emballant, qui nous emporte dans son torrent de légende, de mysticisme, d’enquête, de questionnements et d’histoire. Marqué par un double renversement. Très intéressante aussi, la démarche littéraire : explorer l’imaginaire/l’inconscient collectif d’une région pour faire remonter à la surface de la conscience certains spectres, formes et figures pour mieux se l’approprier. »

On le trouve…

Chez TROPISMES, voir ci-dessous… Et chez FILIGRANE, apparemment…

Publicité
%d blogueurs aiment cette page :